vendredi 11 avril 2014

Le retour des femmes poilues

Depuis la nuit des temps, les femmes ont envié les poils des hommes. Avec l'arrivée de la civilisation dite moderne, elles ont décidé qu'il fallait se démarquer des mâles et on tout rasé, ou presque. Mais comme les modes reviennent cycliquement, les poils font leur grand retour, surfant sur une tendance écolo qui veut que, quand on tond sa pelouse, il faut faire des restes du compost.

Voici donc le grand retour des touffes sous les aisselles, celles qui dégagent des odeurs bien épicées quand on les fréquente de trop près. Le photographe Ben Hopper travaille depuis 2007 sur un projet nommé Natural Beauty qui vise, selon ses dires à "défier lavage de cerveau sociétal dicté par l’industrie du cosmétique."

Voici le résultat de cette cogitation qui dure quand même depuis 7 ans. Les femmes photographiées viennent de milieux divers et le photographe souhaite faire comprendre que la beauté d’une femme et ses aisselles poilues ne sont en aucun cas incompatibles...