mardi 1 avril 2014

Ménage de printemps chez Google


Le magasin d'applications Play de Google a un fonctionnement bien différent de l'AppStore. Alors qu'Apple est très exigeant et vérifie toutes les apps soumises à son store, ce qui entraîne des délais à rallonge, Google procède différemment. Les applications soumises sont immédiatement validées et vérifiées ensuite.

Bien sûr, avec des conditions aussi souples, les arnaqueurs n'ont pas tardé à trouver des failles. Citons  des applications intégrant des publicités pop-up qui forcent l’utilisateur à cliquer là où il ne veut pas. D'autres applications obligent à des téléchargements sur Google Play sans l’autorisation de l'usager. Autre exemple, les apps qui vont envoyer des publicités non désirées par SMS.

Google a donc modifié en conséquence son règlement : une section promotion de l’application signale maintenant que "les applications ne doivent pas faire la promotion au moyen d'annonces mensongères figurant sur des sites Web, des applications ou d'autres produits, y compris l'imitation de systèmes, d'applications, de notifications ou d'alertes provenant d'applications."

Autre modification, l"es applications sont obligées de ne pas installer "des stratégies d'installation qui entraînent une redirection de l'internaute sur Google Play ou le téléchargement de l'application sans que ce dernier en soit informé préalablement."

Les développeurs ont deux semaines pour se conformer à ces modifications. Si ce n'est pas fait, les programmes en questions seront supprimés sans préavis et c'est très bien comme cela !

Source : Engadget