dimanche 13 avril 2014

Tant va la cruche à l'eau...

Courge d'un jour, courge toujours. A force d'avoir du vent à la place de la cervelle, il faut s'attendre à ce, qu'un jour, quelqu'un en profite. C'est ce qui est arrivé à la triste Nabilla, piégée au téléphone par l'humoriste Olivier Bourg. Elle a même pas sorti sa célèbre réplique du coup, dites donc mais n'a pas oublié d'être vulgaire...