jeudi 18 avril 2013

LG Optimus G





Certains le découvrent peut-être mais c'est un procédé technique très fréquent en automobile : sous des carrosseries différentes et des habitacles spécifiques se cachent les mêmes plate-formes, moteurs et boîtes de vitesses, conséquences de fusions et/ou d'accords techniques entre firmes. Le meilleur exemple est celui de Peugeot et Citroën, le second étant la propriété du premier depuis des décennies. Visuellement, un monospace 5008 n'a rien à voir avec une DS5 et pourtant, ces deux modèles partagent la même base technique.


Il en va de même en informatique : les processeurs des PC sont fournis en majorité par seulement deux entreprises, Intel et AMD. Si vous ajoutez à cela qu'Intel fournit aussi Apple pour les Mac et qu'AMD possède ATI (gros fabricant de chipset graphiques aujourd'hui disparu sous cette marque) et vous comprendrez que les PC ont des entrailles communes.


Les smartphones connaissent aussi ce phénomène bien qu'il ne soit encore pas ancré dans l'esprit du grand public. Android, l'OS de Google, est un premier pas car utilisé par Samsung, LG et Sony, ce téléphone de LG, l'Optimus G est un autre pas dans cette direction car son son esthétique flatteuse se cache une grosse partie des composant du déjà célèbre Google Nexus 4 fabriqué par... LG ! Google, ayant racheté la division mobile de Motorola, se passera bientôt des services du coréen. Il est finalement logique que LG réutilise ce qui se fait de mieux et en plus, ce qu'il a conçu.