vendredi 30 mai 2014

Histoire d'Indy 500 : coupe Vanderbilt

L'Indy 500 est, avec le grand prix de Formule 1 de Monaco et les 24 heures du Mans, l'une des trois courses les plus célèbres au monde et le pilote qui réussi à s'imposer dans l'une d'elles est forcément le plus grand. Avant qu'Indianapolis ne devienne une institution aux USA et dans le monde, la course se nommait la Coupe Vanderbilt et a été créée en 1904. Visite en images d'un monument de la course automobile.

1904 : circuit de Long Island

1936 : le pilote italien Tazio Nuvolari sur le Roosevelt Raceway à Long Island

1936 : le pilote britannique Brian Lewis au volant de sa monoplace ERA B

1936 : Lewis Balus et sa Dusenberg lors des essais qualificatifs

1936 : le légendaire pilote italien Giuseppe Farina

1936 : le vainqueur de la course, Tazio Nuvolari

1936 : Antonio Brivio et son Alfa Romeo 12C-36 qui disputait la course pour une toute jeune écurie italienne nommée Scuderia Ferrari !

1936 : toujours Antonio Brivio, driving et son Alfa Romeo 12C-36 pour la Scuderia Ferrari

1936 : Tazio Nuvolari et son Alfa Romeo 12C-36 qui remportera la course pour la Scuderia Ferrari

1937 : le pilote allemand Bernd Rosemeyer et son Auto Union C. Notez les Anneaux sur le museau de la voiture qui deviendront, bien plus tard, très célèbres !

1937 : le vainqueur de l'épreuve, Bernd Rosemeyer et son Auto Union C

1937 : Tony Gullotta

1937

1937

1937 : Bernd Rosemeyer et son Auto Union C numéro 4

1937 : Bernd Rosemeyer pendant la séance d'essais qualificatifs

1937 : Max Reys, pilote américain et son Alfa Romeo 8C-35

1960 : Jim Rathmann à gauche, vainqueur de l'édition 1960 avec, à droite, le légendaire Carroll Shelby, vainqueur de l'édition 1959 des 24 heures du Mans et père de la cultissime Cobra

1960 : le départ de la course